Indépendants : les revenus en chute libre

31/05/2022
Thumbnail [16x6]

Selon une enquête du SDI, le pouvoir d'achat des indépendants et dirigeants de TPE est en chute libre.. 

 

Les revenus d'un indépendant (dirigeant solo ou à la tête d'une entreprise jusqu'à 10 salariés, sont fonction de l'activité de son outil de travail. Or, avec une croissance nulle au 1er trim, une chute de la consommation des ménages et une inflation élevée, le pouvoir d'achat des indépendants et dirigeants de TPE est en chute libre.. 

 

Près de la moitié des indépendants et dirigeants de TPE travaillent près de 50H/semaine pour moins d'un SMIC mensuel. Selon l'enquête menée par le SDI auprès de 1657 artisans, commerçants, professionnels libéraux et dirigeants de très petites entreprises, 44% des entrepreneurs individuels (hors microentrepreneurs) se rémunèrent moins d'un SMIC mensuel pour un temps de travail hebdomadaire proche de 50 heures.

Une baisse de pouvoir d'achat prononcée depuis le début de l'année 2022. L'année 2022 a vu de nombreux dirigeants et indépendants baisser leur rémunération (déjà faible) pour s'acquitter des dépenses essentielles au fonctionnement de leur entreprise et payer les salaires de leurs salariés.
Au cours du premier trimestre 2022, 53% d'entre eux constatent une baisse de pouvoir d'achat de 10% à 30%.
De fait, ils amortissent en partie les hausses tarifaires imposées par les fournisseurs sur leurs marges, et donc, in fine, sur leurs rémunérations. 

Le déclenchement du remboursement des 61Mds€ de dettes Covid. Cette conjoncture très défavorable intervient au pire moment, lorsqu'ils doivent commencer à rembourser les 61Mds€ de dettes accumulées sur les deux dernières années sous forme de PGE (Prêt Garanti par l'État) et de report de charges URSSAF.