Remises à la pompe : Pourquoi toutes les stations ne l'appliqueront pas

29/03/2022
Thumbnail [16x6]

Le 1er avril, les automobilistes vont pouvoir bénéficier de la mesure promise par le gouvernement : une remise de 15 centimes par litre d’essence à la pompe. Ce montant pourra même atteindre 18 centimes en fonction des cas. Pour les clients, la remise sera affichée à la pompe ainsi que sur les tickets de caisse.


Mais toutes les stations-service ne seront pas en mesure d’appliquer cette remise dès le début de l’opération car elles vont devoir dans un premier temps vider leurs cuves avant de se réapprovisionner avec du carburant vendu moins cher. Techniquement, ce sont les fournisseurs, et non pas les pompistes, qui effectueront le rabais de 15 centimes. 

Pour que les petites stations indépendantes, qui mettent du temps à écouler leur ancien stock, ne soient pas pénalisées par le dispositif, l’Etat propose une avance forfaitaire de 3.000 euros. « Afin d’être en mesure de pouvoir appliquer la remise dès le 1er avril comme les autres acteurs, et sans que cela ne pèse sur leur trésorerie, une avance forfaitaire de 3.000 euros, à rembourser au plus tard le 16 septembre, leur sera versée par l’Agence de services et de paiement (ASP) », explique le gouvernement dans un communiqué, publié samedi 26 mars.